Collectif : The Underbelly Project, le retour


L’an dernier, un groupe nommé The Underbelly Project investissait une galerie de métro désaffectée de Brooklyn et créait le plus original des halls d’exposition dédié au street art. Une centaine d’artistes, jouissant pour certains d’une notoriété bien établie (Ron English, Swoon, Revok) ainsi que des inconnus du grand public, s’y étaient retrouvés pour laisser libre court à leur art. Depuis, plus de nouvelles.
Et voilà que nous apprenons ce dimanche 20 novembre via le Huffington Post que dix artistes ont peint une galerie de métro désaffectée sous Paris. The Underbelly Project n’est pas mort ! Il était juste en train de préparer son prochain coup d’éclat.
Mais pourquoi mettre en place une opération d’une telle envergure dans un endroit que personne ne pourrait jamais admirer (sauf par le biais de photographies diffusées sur le site du Times) ?
L’un des artistes à l’origine du projet, qui se fait appeler Workhorse, expliquait ainsi au Times pourquoi ils s’enfermaient ainsi sous terre, au secret : aujourd’hui, « n’importe [quelle œuvre] dont la valeur pourrait monter est arrachée des murs et des rues par des gens qui cherchent à faire un gain », déplorait-il. Il dénonçait ainsi les effets pervers de l’appréciation croissante du street art sur le marché de l’art.
Allons-nous devoir encore attendre avant de réentendre parler de ces artistes militants ? Seul l’avenir nous le dira.

Source : Le Monde.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :