La crise, nouvelle muse du street art mondial

Le capitalisme a toujours été un des thèmes de prédilection du street art. Mais depuis peu, la banque, l’endettement et les agences de notation fleurissent sur les murs des grandes capitales. L’imagerie de la crise se renouvelle : les thèmes se précisent, les slogans se multiplient.
De l’Américain Shepard Fairey au Toulousain Tout Va Bien, les artistes de rue dégainent affiches et pochoirs contre business men, triple A, et monsieur Monopoly.


Source : Rue89

Publicités
Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :